Direction du Choeur

Giulio Magnanini, Directeur du Chœur de l’Opéra de Nice

Après des études musicales à l’École Ottorino Respighi d’Imperia, Giulio Magnanini complète sa formation de pianiste au Conservatoire Niccolo’ Paganini de Gênes, de chef de chœur et composition au Conservatoire Giuseppe Verdi de Turin. Il commence sa carrière en tant que chef de chant et chef de chœur dans le cadre de diverses productions (Le nozze di Figaro, Cavalleria rusticana…).

De 1991 à 2003, il dirige le Chœur « Cantores Bormani » d’Imperia. Il est engagé à l’Opéra de Nice en octobre 1994, comme assistant du chef de chœur, Dante Ghersi, puis de Jean Laforge. C’est en juillet 1996, qu’il signera sa première production pour l’Opéra de Nice, La Traviata, présentée dans le cadre du Festival « Musiques au Cœur » d’Antibes. Il préside, depuis mai 1997, aux destinées du Chœur de l’Opéra de Nice. Sous sa direction, le Chœur se distingue régulièrement tout au long des ouvrages des différentes saisons. Parmi ses plus récents succès figurent les productions de Parsifal, Boris Godounov, La damnation de Faust, Norma à la Salle Pleyel aux côtés d’Edita Gruberova lors d’une tournée parisienne au cours de laquelle il a reçu d’excellentes critiques de la part de la presse spécialisée.

Depuis sa nomination, il modernise le répertoire du Chœur de l'Opéra de Nice avec notamment des répertoires « a cappella » et des créations d’œuvres contemporaines dans le cadre des saisons symphoniques de l’Opéra de Nice. Depuis juillet 2000, le Chœur de l’Opéra de Nice est régulièrement invité aux prestigieuses Chorégies d’Orange.

Giulio Magnanini a même pris la direction de l’ensemble des chœurs des Chorégies pour une production de Carmen dirigée par Maître Chung. Déjà présent lors de l’édition 2006, à la tête des forces chorales du Festival pour une surprenante Lucia di Lammermoor aux côtés de Rolando Villazon et Patricia Ciofi, il y retourne en août 2010, la direction du Festival lui ayant confié la préparation de tout le choral de Mireille de Charles Gounod.

Giulio Magnanini, directeur du Chœur de l’Opéra de Nice