Jacques Lacombe, un québécois à la baguette

20 nov. 2015

Jacques Lacombe, un québécois à la baguette

En septembre 2012, lors du concert d’ouverture de la saison, le public niçois a eu le privilège d’apprécier l’interprétation sensationnelle de Jacques Lacombe de La barque sur l’océan et des Miroirs de Ravel, des Nocturnes de Debussy et des Planètes fantasmagoriques de Gustav Holst.

C’est pour un concert très éclectique - alliant la musique de Dukas à l’impressionnisme des Debussy et Ravel et l’expressionnisme de Bartók - qu’il nous fait l’amitié de revenir au pupitre de l’Orchestre Philharmonique et aux côtés de notre merveilleuse soliste à l’alto, Magali Prévot.

Directeur musical du New Jersey Symphony Orchestra depuis 2009, il a contribué au rayonnement international de l’orchestre qu’il a eu la fierté d’emmener en 2012 au prestigieux Carnegie Hall de New York dans le cadre du festival Spring for Music avec un succès retentissant à travers les états-Unis pour un programme incluant le monumental Concerto pour piano de Busoni avec le pianiste Marc-André Hamelin.
« C’était un honneur que d’être dans la salle pour cette interprétation incroyable du Concerto de Busoni », a écrit Anthony Tommasini dans le New York Times.

De 2002 à 2006, il fut le premier chef invité de l’Orchestre symphonique de Montréal, la meilleure phalange canadienne et l’une des meilleures de l’Amérique du Nord. Il a dirigé le Boston Symphony Orchestra, la plupart des orchestres symphoniques de l’Amérique du Nord (Cincinnati, Toledo, Toronto, Vancouver et Québec), l’Orquesta Filarmonica de Malaga en Espagne, les orchestres de Monte-Carlo et Toulouse, l’Orchestre Victoria de Melbourne et l’Orchestre symphonique de Nouvelle-Zélande.
Sa carrière de chef d’orchestre d’opéra l’a conduit au Metropolitan Opera, au Royal Opera House de Covent Garden, à l’Opéra de Vancouver, à l’Opéra de Marseille, au Deutsche Oper de Berlin, au Théâtre des Champs- Elysées à Paris, au Teatro Regio de Turin, au Bayerische Staatsoper de Munich…

Il a travaillé avec des artistes exceptionnels tels que Frederica von Stade, Renée Fleming, Angela Gheorghiu, Roberto Alagna, Bryn Terfel, José Cura, Joshua Bell, Gil Shaham, Yo-Yo Ma, André Watts, Yefim Bronfman,
Jean-Yves Thibaudet…
Jacques Lacombe est caractérisé par son intégrité artistique. Il a une connaissance profonde de la musique et une technique excellente de chef d’orchestre qui lui permettent d’insuffler la vie aux oeuvres musicales dans un profond respect de leur texte.
Né au Québec, Jacques Lacombe a reçu sa formation musicale au Conservatoire de Musique de Trois-Rivières et Montréal ainsi qu’à la Hochschule für Musik de Vienne.
En 2012, il a reçu la plus haute distinction du Québec en étant nommé Chevalier de l’Ordre national du Québec et la Médaille du jubilée de diamant de la Reine Elizabeth II. En 2013, il a également été nommé Membre de l’Ordre du Canada, l’une des plus hautes distinctions civiles dans le pays.