Musique de chambre

16 déc. 2016

Musique de chambre

2017 s'annonce beau ! Votre prochain rendez-vous est le lundi 23 janvier à 20h au Musée national Marc Chagall

LES LUNDIS

UNE NOUVELLE SALLE À (RE)DÉCOUVRIR

 

Le 17 octobre dernier, nous avons inauguré un nouveau lieu pour nos concerts de musique de chambre : l’Auditorium de la Bibliothèque municipale à vocation régionale Louis Nucéra. La direction de la Bibliothèque a eu la gentillesse d’accueillir la programmation que nous destinions les années précédentes au Théâtre de la Photographie et de l’Image Charles Nègre. Sa belle salle de 110 places disposées en gradins offre une excellente visibilité, une excellente acoustique et favorise la proximité des artistes et du public. Son entrée directe et privée (sans devoir traverser la bibliothèque) se situe sur le boulevard Risso, à deux pas de la station de tramway « Garibaldi ». Nos artistes musiciens et leurs invités y sont présents avec un concert par mois entre octobre et juin et des programmes aussi variés que populaires. Le 16 janvier, nous vous ferons voyager dans l’Europe de l’Est du XIXe siècle avec deux petites merveilles : le trio du tchèque Bedřich Smetana et le quintette du russe Alexandre Borodin. Le 20 février, un assortiment des plus belles sonates pour violon et piano du XXe de Prokofiev à Poulenc passant par les couleurs impressionnistes de Maurice Ravel. Le 13 mars, un concert éclectique par excellence : de la Russie de Chostakovitch aux accents hongrois de Bartók et de l’Italie de Nino Rota à la lointaine Argentine de Kutnowski et Piazzolla au rythme de ses tangos légendaires.

 

DE L’AUDITORIUM MARC CHAGALL AU FOYER MONSERRAT CABALLÉ

Au Musée national Marc Chagall nous proposons également trois concerts avec les musiques que le grand peintre chérissait particulièrement. Le concert du 23 janvier est dédié à Mozart avec deux de ses quintettes dont un pour cor ; le concert du 13 février vous fera entendre le clavecin peint par la main du maître avec la complicité de la mandoline et du violon dans un programme aux sonorités et conception originales ; le 20 mars, trois compositeurs russes seront à l’honneur, Khatchatourian, Prokofiev, Borodine. Le Foyer Monserrat Caballé au sein de l’Opéra, accueillera les accents viennois de Richard Strauss et Arnold Schoenberg avec deux quatuors, dont le deuxième sollicite la voix d’une soprano, notre excellente Liesel Jürgens, le 9 janvier. Si la première partie du concert du 6 février a l’air de s’adresser aux adeptes de la musique contemporaine, telle qu’elle a été conçue par Ligeti et Webern, la deuxième partie avec les plus connues et aimées des compositions d’Astor Piazzolla fera l’unanimité absolue. La voix sera à l’honneur, cette fois celle d’un ténor, Frédéric Diquero, pour le concert du 27 mars avec les plus belles mélodies du XIXe de Schubert, Beethoven, Spohr mais aussi le Fantasiestücke de Schumann pour clarinette et piano.