Un Barbier

17 janv. 2019

Un Barbier

Opéra participatif jeune public les 6 et 9 février à 15h

Note d'intention du metteur en scène

 

Dans le genre opéra, Le Barbier de Séville est un pur chef d’œuvre du répertoire. Une jeune équipe s’empare de l’œuvre pour en imaginer une version « allégée » dans sa durée et en français afin que le public scolaire puisse, peut-être pour la première fois, aborder le genre opéra avec des références dont il pourra se sentir proche. Pour cela le dramaturge Gilles Rico a signé une adaptation et une traduction du livret en lui conservant pleinement sa part de comédie. Avec le metteur en scène Damien Robert, ils convoquent sur scène une imagerie pop, moderne et expressive, soutenue par le rythme sans relâche de la passion amoureuse. Tout en s’amusant des codes de l’opéra (qui parfois détournés restent néanmoins au cœur de leur travail), ils entraînent leur public dans une autre dimension ludique ou la trame narrative est pour tous d’emblée identifiable. Un astucieux dispositif scénique permettra de voir se succéder les situations et accompagnera par son déploiement dans l’espace cette quête de liberté a laquelle aspire la jeune Rosine. Tout est ainsi réuni pour que le jeune public goute pleinement aux charmes du genre opéra en adhérant à une lecture moderne qui lui est spécialement destinée.

 

À la recherche du bonheur et de l’amour

C’est en préambule de sa pièce que Beaumarchais fait dire a son personnage du Comte que « Chacun court après le bonheur », et dans l’opéra de Rossini chacun y court aussi a sa manière. Almaviva en poursuivant une femme a peine entrevue a Madrid, Rosine en succombant a ce jeune garçon apparu comme par magie, et Figaro en mettant au service de leur passion sa ruse et cette « joyeuse colère » qu’il entretient envers les censeurs et leurs abus de pouvoir. Le rapport amoureux est l’une des trames principales de cette œuvre, et deux façons d’aimer s’y opposent : celle des jeunes amoureux, fougueux et passionnés et celle du Docteur Bartolo, rationnel et scientifique.

 

La comédie au service de l’opéra

En tant qu’opéra bouffe à l’intention d’un jeune public, notre envie est de monter Le Barbier de Séville en assumant pleinement sa part de comédie. Pour cela nous souhaitons convoquer une imagerie pop, moderne et expressive empruntée au théâtre d’objet et au cinéma d’animation. Figaro est typiquement ce genre de figure. En pleine connivence avec le spectateur, il devient le magicien de cette intrigue. Tel un renard de dessin animé, il tire sur les ficelles et triomphe a la fin. Vagabond bohème sorti d’un conte, il circule sur son triporteur de barbier qui lui sert de valise, de maison ambulante et d’outil de travail. C’est en jouant avec les échelles de grandeur, en contrastant les univers de personnages (jeunesse volubile sur fond de papier peint de salle d’attente interminable), ou en s’amusant des codes de l’opéra que nous arriverons a mettre en perspective les enjeux de cette histoire et permettre au grand public d’y prendre part.

 

Une maison de poupée

Notre proposition scénographique est d’offrir, concrètement, aux interprètes une boite a jouer qui puisse, de façon ludique, accompagner l’action scénique et la trame narrative. Le cabinet du Docteur Bartolo (éminent cardiologue), telle une maison de poupée dans laquelle il aurait enfermé sa pupille, pourra se retourner, s’ouvrir, se déconstruire et se déplier a la manière d’un pop-up, jusqu’a ses murs qui cachent, eux aussi, de multiples secrets, secrétaires, tiroirs et trappes mystérieuses.

Au début Rosine est cloitrée dans sa chambre, femme poupée « objetifiée » à l’extrême par son tuteur et étouffée par ses peluches (cadeaux oppressants). Elle peine a échapper a la surveillance constante du docteur (dont un portrait peint sur les murs de sa chambre la regarde même pendant son absence). A l’image de cette jeune fille aspirant a une liberté totale, le décor va, au fur et a mesure de l’action, s’ouvrir sur l’extérieur, s’éclater et ainsi, librement, prendre tout l’espace a sa disposition.

 

Par Vinciane Laumonier