La Diacosmie

Vue de l'intérieur de la diacosmie

La Diacosmie, du mot grec "diakosmos" qui signifie "décor", a été inaugurée le 18 juin 1987.

Centre de production de l'Opéra de Nice, la Diacosmie regroupe dans un même bâtiment les fonctions d'étude, de construction, de création, de stockage et de répétition nécessaires à la vie d'un grand théâtre d’aujourd’hui.

Créations et réserves

Les décors

Vue de la construciton d'un décor d'opéra dans l'atelier de la diacosmie

Deux ateliers de 40m x 40m permettent de passer, dans les meilleures conditions, du projet à la réalisation des décors des ouvrages lyriques et chorégraphiques. Situés l'un au dessus de l'autre, ces plateaux sont équipés de machines performantes, d'un outillage très moderne et d'un dispositif automatique d'aspiration de sciures et de copeaux.

A chaque niveau, des ateliers annexes sont reliés à ces plateaux : au rez-de-chaussée, la menuiserie lourde et la ferronnerie, au niveau supérieur, la menuiserie légère, la sculpture, la tapisserie et le laboratoire de peinture appelé « la Sorbonne ».
Au niveau du rez-de-chaussée, l'atelier de fabrication a une hauteur sous plafond de 7,50m qui permet l'assemblage sur les structures fer des châssis bois, tandis que l'atelier de peinture de même surface et de 5m de haut, est utilisé pour peindre des fonds de grandes dimensions.

Les planchers en bois facilitent la fixation au sol des toiles à peindre. Des passerelles franchissent les ateliers et donnent une vue d'ensemble sur le travail en cours. Les escaliers en volute relient les deux niveaux. Aucun pilier de soutènement n'arrête le regard. La façade vitrée assure un éclairage naturel.

Les costumes

Atelier de couture de la diacosmie

La Diacosmie compte, en outre, deux ateliers de fabrication de 130m² chacun, où prend vie pour chaque spectacle, le merveilleux qui réjouira plus tard le spectateur.

Le premier espace, situé au niveau des scènes de répétitions, est destiné à la coupe, à la mise aux mesures des costumes, ainsi qu'aux transformations nécessaires aux reprises d'anciennes productions.

Le second espace, à l'étage supérieur, permet de poursuivre la confection des nouveaux costumes. En effet, dans ce lieu, de nombreuses machines piquent, cousent, ourlent et boutonnent. C’est ici où exerce une modiste, réalisant avec plumes et toiles fortes les coiffes, chapeaux ou diadèmes.  La passementerie est conservée dans de grands tiroirs spécialement aménagés. Plus haut encore, après avoir poussé de nombreuses portes, un atelier accessoires, une buanderie, un atelier de perruques et sa réserve complètent cet ensemble.

Le stockage

Stock des costumes à la diacosmie

Une voie de circulation, longue de 80 m, large de 5 et haute de 15, traverse le bâtiment de part en part, permettant ainsi de desservir les ateliers de construction, les scènes de répétition, les aires de stockage répartis dans 16 alvéoles (800 m2) situées sur le côté de cette voie.

D'autre part, une réserve de 1600 m2, étanche et pressurisée pour éviter les poussières, est équipée pour recevoir l0 000 costumes.
Enfin, les magasins d'accessoires, d'une surface globale de 300 m2, sont équipés d'étagères et de boxes, pour classer armes, bibelots, vaisselle, meubles et tout objets nécessaires à la création et au jeu de scène.

Espaces réservés aux répétitions

Le Théâtre de l'Opéra a pour vocation d'accueillir le public. Il était donc nécessaire de créer des espaces destinés aux répétitions, afin de libérer la scène de l’opéra pour les spectacles.

Les scènes

Deux plateaux reconstituent, l'un la scène de l'opéra (288 m2) avec sa pente à 4%, l'autre, la scène de la salle Apollon d4Acropolis (1080 m2) et permettent ainsi aux artistes de travailler dans les décors réels et les conditions les plus proches des conditions réelles. L'acoustique et l’architecture de la grande salle permettent de réaliser des enregistrements si nécessaire.

La salle des chœurs

Les Chœurs répètent dans un studio de 270 m2 qui leur est spécialement réservé.

La salle de répétitions de l'orchestre

Salle de répétition de l'orcherstre à la diacosmie

Dans la salle d'étude de l'Orchestre (410 m2 et 200 places), des gradins supplémentaires sont prévus pour accueillir les chœurs au moment des répétitions communes. Cette salle bénéficie aussi d'une acoustique variable permettant de mettre en harmonie le travail musical et son lieu d'exécution.

D'autre part, de nombreux studios de dimensions variées, tous équipés de pianos, sont à la disposition des artistes qui travaillent individuellement ou par petits groupes.
La salle réservée à l'orchestre de chambre (40 m2) peut recevoir une quinzaine de musiciens.

Le studio du Corps de Ballet

Le studio de la danse (330 m2) est équipé de parois- miroir, de barres de travail et d'un plancher flottant.

DIACOSMIE

Nice la Plaine
8 avenue Claude DEBUSSY
06200 NICE
Tél. 04 92 293 293