Votre 1ère fois à l'opéra ?

FAUX ! Nous vendons des places tout au long de l’année et jusque dans les dernières minutes avant les spectacles. Certains évènements attirent plus de spectateurs que d’autres et mieux vaut réserver à l’avance, mais la capacité de la grande salle de l’Opéra permet de satisfaire un public nombreux.

FAUX ! Des tarifs sont proposés pour toutes les bourses : à partir de 8€ pour un concert, 10€ pour un ballet avec orchestre et 12€ pour un opéra. De plus, un tarif spécial étudiant de moins de 26 ans à 5€ est mis en place pour tous les évènements, toute l’année. Quant aux concerts en famille du dimanche matin, ils sont gratuits pour les enfants jusqu’à 12 ans !

ET ALORS ! Après avoir lu ce sujet, vous en saurez déjà assez pour vivre une belle soirée. Et passée la 1ère fois, vous vous sentirez de plus en plus à l’aise et prendrez rapidement goût aux rites et codes de l’Opéra !

FAUX ! Aujourd’hui, l’opéra est un art ouvert et accessible à tous. Vous auriez tort de vous priver d’un spectacle aussi grandiose qui a su traverser les siècles.

VOUS SAVEZ LIRE ? En grande majorité chantés en langue originale, en italien ou en allemand, les opéras sont surtitrés en français ! Il vous suffit donc de lire les dialogues pour n’en rater aucune miette.

CERTAINS ÉVÈNEMENTS SONT DESTINÉS AUX ENFANTS ! Si les opéras peuvent être un peu longs et complexes pour de jeunes enfants, les programmes des concerts en famille, d’une durée d’une heure, sont conçus de manière à ce que les enfants profitent pleinement du spectacle. De plus, le Département Jeune Public propose des spectacles à destination des enfants durant toute l’année.

PROFITEZ-EN ! Il n’y a plus tant d’occasions de “ s’habiller ”. Une sortie à l’Opéra en est une ! Choisissez une tenue de soirée dans laquelle vous vous sentez à l’aise. Tout simplement.

L’ENTRACTE est une pause au milieu du spectacle, pendant laquelle les spectateurs peuvent se lever, se dégourdir les jambes, échanger leurs impressions ou passer un appel urgent puisque le téléphone sera bien entendu demeuré hors ligne. Un service de bar est proposé pour se désaltérer et prendre une collation au sein-même de l’Opéra. L’entracte dure entre 20 et 30 minutes. Une sonnerie invite les spectateurs à regagner leurs places.

Lors des concerts, on applaudit à l’issue de l’interprétation de l’œuvre. Même si l’on peut avoir envie d’exprimer notre émotion après un mouvement magnifiquement interprété, il est très malvenu d’interrompre l’œuvre. Lors des opéras, cela dépend de la culture du lieu. Dans les théâtres italiens, dont celui de Nice se rapproche culturellement, les spectateurs n’hésitent pas à applaudir après un air magistralement interprété par le soliste, ce qui ne se fait pas dans les opéras germaniques. Hormis cette exception, on applaudira à l’issue des actes et bien sûr à la fin de l’œuvre, et encore davantage lors des saluts. Le plus simple et le plus sûr pour ne pas commetre d’impair est encore de suivre les connaisseurs !