Black Dances Matter

1 oct. 2021

Black Dances Matter

Cinq pièces au programme de ce spectacle inédit du Ballet Nice Méditerranée du 15 au 21 octobre

Éric Vu-An

Directeur artistique du Ballet Nice Méditerranée :

 

" Pourquoi ce programme Black Dances Matter ? Parce que j’ai toujours considéré que la différence était une chance - parce que je suis moi-même le fruit d’un métissage franco-africano-vietnamien – et enfin parce que nous n’avons jamais été ne serons jamais autre chose que le produit d’êtres humains qui se rencontrent fortuitement par-delà la couleur de leur peau. Énoncer cette vérité n’a rien de révolutionnaire… pourtant l’Humanité n’a toujours pas réussi à faire naître une société où le blanc et le noir auraient la même valeur.

Cette ligne de démarcation qui peine à disparaître m’a amené à m’interroger sur notre art. Qu’en est-il de la Danse ? Malgré l’influence indiscutable de danseurs et de chorégraphes noirs, la mise en valeur de ceux-ci est insuffisante dans le paysage artistique français. Plus qu’un débat sur la couleur, ne serait-il pas plus pertinent de mettre en avant les œuvres qui ont nourri et nourrissent encore le monde la Danse ? Trop peu est fait à ce niveau. Ainsi, Le Ballet Nice Méditerranée est la seule compagnie à présenter une pièce d’Alvin Ailey, un chorégraphe comme Alonso King est sous représenté, et à titre personnel, je crois bien être le seul danseur noir à avoir interprété le Lac des Cygnes ou Don Quichotte à l’Opéra de Paris…

Bien sûr, des actions ont été menées. Des personnalités telles que Maurice Béjart ou Rosella Hightower ont beaucoup œuvré. Leur exemple doit nous inspirer et se prolonger à travers des actes concrets. Programmer et soutenir la diffusion de ces œuvres qui font partie de l’Histoire de notre art est essentiel. Cela commence maintenant ! Je vous souhaite de passer un excellent moment avec ce programme Black Dances Matter. "